Eduquer les jeunes enfants surdoués dans une classe normale - Joan Franklin Smutny

Philippe Gouillou - 2000 - http://www.douance.org/education/e595vf.html
Traduction de l'ERIC DIGEST E595 de JJoan Franklin Smutny (2000).

Présentation

Cette page est la traduction de l'ERIC Digest n° 595. Aucun ajout ni retrait n'y a été effectué.

La version originale est disponible : http://ericec.org/digests/e595.html

Les opinions exprimées dans ce texte ne sont pas forcément les mêmes que les miennes.

Copyright

Le document original est copyrighté ERIC et peut être librement copié à la condition que ce soit dans son intégralité, et en indiquant la source.

Cette traduction suit les mêmes règles : vous pouvez la copier, la publier, la mettre en ligne sans besoin d'autorisation, à la condition que ce soit dans son intégralité, et que vous indiquiez la source originelle (ERIC)

Eduquer les jeunes enfants surdoués dans une classe normale

Reconnaître et éduquer le surdouement chez les jeunes surdoués est un défi important pour les éducateurs. Les écoles doivent répondre à leurs besoins éducatifs avant que leurs capacités diminuent, ou deviennent moins détectables pour ceux qui peuvent les aider.

Le surdouement chez les jeunes enfants correspond principalement à la "précocité", un rythme de développement rapide dans un ou plusieurs domaines. Pour certains, le surdouement est uniquement scolaire et signifie, par exemple, qu'un enfant bénéficiera toujours des meilleures notes. Cet enfant peut être surdoué, tout comme les enfants qui à 3 ans savent compter jusqu'à 100 ou lire un livre, ou jouer un morceau au piano.

Mais le surdouement est plus qu'un développement accéléré des capacités, plus qu'une avancée plus rapide du développement. Les enfants surdoués sont d'une curiosité intense, questionnent en permanence, apprennent vite et mémorisent facilement, et ont une perception du monde différente des autres du même âge. Leur curiosité peut les conduire à des situations difficiles, notamment quand il essaient de comprendre le fonctionnement de quelque chose. Ils peuvent avoir un très haut-niveau d'énergie et en même temps être très sensibles et perfectionnistes. Les jeunes surdoués risquent l'ennui, la frustration, et la dépression. Reconnaître le surdouement est important parce qu'il a besoin d'être nourri pour survivre.

Identifier le surdouement

Les écoles se sont souvent dérobées devant les interventions précoces précisément à cause de la difficulté d'identification, et parce que l'évaluation initiale est souvent très en deçà des talents réels de l'enfants. Le moyen le plus efficace de reconnaître et d'identifier le surdouement est d'utiliser différentes approches sur une période étendue. Les développements physique, sociaux et cognitifs sont rapides et variables chez les jeunes enfants. Les compétences cognitives et moteurs arrivent soudainement : on ne peut pas les voir et d'un coup elles apparaissent. Pour cette raison, les tests peuvent être valides à un moment, et pas à un autre. Une description plus complète du surdouement chez les jeunes enfants engloberait les observations du comportement et des capacités verbales dans différentes situations scolaires, des anecdotes des parents, et la production des enfants (travail artistique, dessins, inventions, construction aux Lego, histoires écrites ou dites).

Comportement des surdoués

Un moyen de commencer à découvrir les enfants surdoués est de se focaliser sur un domaine de comportements qui arrivent quotidiennement dans la conversation, les activités, et la réaction aux opportunités d'apprentissage, à l'école et en dehors. Voici une liste de caractéristiques communes aux surdoués de 4 à 6 ans :

  1. Montre sa curiosité de tout
  2. Pose des questions sensées
  3. Dispose d'un vocabulaire étendu et construit des phrases complexes
  4. Est capable de bien s'exprimer
  5. Résout les problèmes de manière créative
  6. A une bonne mémoire
  7. Montre un talent inhabituel dans les arts, la musique ou la création dramatique
  8. A une imagination particulièrement riche
  9. Applique des choses apprises précédemment dans de nouveaux contextes
  10. Est remarquablement capable d'ordonner des éléments en séquences logiques
  11. Discute et construit sur des idées
  12. Apprend vite
  13. Désire travailler seul et prendre l'initiative
  14. Montre de la perspicacité et de l'humour
  15. A une forte capacité de concentration et persiste sur les tâches difficiles
  16. Est très observateur
  17. Montre du talent à inventer et raconter des histoires
  18. Aime lire

En parler avec les parents

Comme 80% des parents sont capable d'identifier le surdouement de leurs enfants à 4 ou 5 ans, un moyen rapide de découvrir ces enfants est de consulter les parents. Ils ont passé des heures chaque jour avec leurs enfants sur plusieurs années consécutives, les observant de près et interagissant avec eux dans plein de situations différentes. Dans la plupart des cas, cela en fait les meilleurs indicateurs des capacités et des besoins de leurs enfants. Les professeurs peuvent commencer par s'appuyer sur cette ressource, en envoyant en début d'année une courte lettre pour se présenter eux-mêmes, décrire le programme, et poser des questions spécifiques sur les forces des enfants, leurs styles d'apprentissage, et leurs intérêts. Ensuite ils peuvent développer un système pour partager les informations et les impressions au fur et à mesure de l'avancement de l'année.

Portfolios

Les portfolios constituent une autre option pour la recherche de talent dans la classe. Un portfolio est une collection de produits (par exemple : des tâches accomplies, des dessins, peintures, histoires, observations) en provenance de l'école, de la maison ou d'un centre communautaire. C'est le lieu de stockage de ce qu'un enfant a fait ou est capable de faire. On peut y classer : l'utilisation du langage, le niveau de questionnement, les stratégies de résolution de problème, la profondeur de l'information, l'ampleur de l'information, la créativité, le niveau concentration, la profondeur de l'intérêt envers les questions existentielles et spirituelles, l'auto évaluation, la préférence pour la complexité ou la nouveauté, l'habileté à synthétiser, interpréter et imaginer. Les portfolios permettent une estimation fiable. Constitués sur une longue période, ils permettent de fonder les plans éducatifs, notamment pour les jeunes enfants de la maternelle à la 3^ème année. Les parents comme les professeurs peuvent utiliser les portfolios pour identifier les talents et les suivre au cours de leur développement.

Principes généraux d'enseignement aux jeunes surdoués

Beaucoup d'écoles ont maintenant choisi de s'occuper des jeunes surdoués en permettant aux professeurs de leur fournir des alternatives éducatives dans le cadre du curriculum normal et dans une classe normale. Les professeurs peuvent utiliser un grand nombre de stratégies pour donner aux jeunes surdoués le challenge et la motivation dont ils ont besoin sans surcharge de travail.

Créer un environnement d'apprentissage.

Un des premiers points à considérer pour répondre au besoin des jeunes surdoués est l'environnement de la classe. Celle-ci a besoin d'être un endroit ou tous les enfants peuvent facilement s'engager dans des activités et des projets qui correspondent à leur niveau. Voici quelques suggestions pour construire une classe adaptée :

  1. ·Créer une pièce qui pousse à l'investigation (images, livres, aires pour la musique, art et beaucoup d'objets)
  2. ·Utiliser les instructions thématiques pour faire un lien entre les différentes places
  3. ·Mettre à disposition une large gamme de matériels
  4. ·Organiser des centres d'activité pour les projets personnels des enfants
  5. ·Avoir une organisation spatiale flexible
  6. ·Offrir des activités attractives et correspondant aux leçons pour les enfants qui ont finit plus rapidement leur travail
  7. ·Varier l'atmosphère de la pièce par des changements de musique ou par les danses, chansons, mimes, etc.

Le développement de centres d'apprentissages permet un enseignement créatif dans l'environnement de la classe. Un centre linguistique, par exemple, peut contenir une grande variété de livres, dictionnaires, magazines, livres d'histoires animés, lettres magnétiques, mots croisés, jeux d'alphabets et des logiciels informatiques pour l'écriture et l'apprentissage des mots.

Autoriser les groupes flexibles

Le travail en groupe est courant chez les préscolaires et tout au long des niveaux primaires. Pour les enfants surdoués, les petits groupes (cluster), où 4 ou 5 enfants travaillent ensemble, fournissent la situation la plus productive pour l'apprentissage. Regrouper les jeunes enfants devrait toujours augmenter les forces des élèves, et le type de groupes formés (structurés, ouverts, créatifs, divergents, basés sur le contenus, etc.) devraient correspondre aux buts d'apprentissage pour chaque type d'activité. Voici quelques recommandations pour l'organisation des petits groupes :

  1. ·Favorisez la variété. Offrez aux enfants des opportunités de travailler avec une variété d'élèves regroupés différemment (selon les intérêts, la complexité des tâches, la motivation).

  2. ·Offrez le choix. Dès que possible, autorisez les enfants à choisir leurs groupes et leurs sujets, et assistez les dans la définition des projets et leur organisation.

  3. ·Créez des règles de base. Discutez en avec les enfants. Les règles de discussion peuvent comprendre : si vous ne vous entendez pas sur quoi faire, essayez plus d'une idée, prenez la parole chacun votre tour pour partager vos idées, écoutez les autres de votre groupe, faites au mieux, aidez-vous les uns les autres, si vous ne comprenez pas ou n'êtes pas d'accord, parlez en à votre groupe, n'hésitez pas à demander de l'aide au professeur.

  4. ·Evaluez les élèves individuellement. A la fin du travail en groupe, il est important de les juger individuellement. Les évaluations (tests, portfolios, checklists, interrogations orales, dessins, compositions écrites, etc.) doivent porter sur l'apprentissage individuel plutôt que sur la façon dont chacun a contribué au groupe.

  5. ·Concentrez le curriculum. Une stratégie prouvée pour les jeunes surdoués dans les classes normales est de concentrer, c'est-à-dire de compresser l'essentiel de sorte qu'ils puissent aller au delà de ce qu'ils maîtrisent déjà. Compact the curriculum. La plupart des enseignants crée un système de test et d'observation pour déterminer le niveau de maîtrise de chaque enfant. Il existe deux façons de concentrer un cours : une est d'autoriser les enfants à choisir leurs activités (non liées à ce qui est couvert en classe), l'autre est d'organiser une activité liée au cours, mais qui est un défi pour leurs talents. Pour que cette pratique fonctionne longtemps, les enseignants devront définir des sortes de contrats d'apprentissage (signés par l'enfant et par le professeur) qui stipulent les activités et les produits choisis, leurs conditions d'accomplissement, et leurs résultats. Le professeur peut les aider à localiser les ressources dont ils auront besoin, tant à l'intérieur de l'école qu'en librairie.

  6. ·Incorporez la pensée créative. Un autre moyen d'aider les enfants surdoués dans une classe normale est d'ajouter de la pensée créative et des activités au sein des leçons quotidienne (une stratégie qui bénéficie aussi aux autres étudiants). Les jeunes enfants aiment particulièrement les questions du type "qu'arriverait-il si …" qui stimulent de nouveaux moyens d'explorer un thème. Une étude de la forêt humide, par exemple, peut autoriser un enfant intéressé par les lézards de devenir un lézard pour une journée. "Qu'arriverait-il si vous étiez un caméléon vivant en forêt humide ? Qu'apprécieriez-vous le plus ? Pourquoi ?". Les activités pourrait comprendre la recherche de nouvelles informations sur ces animaux dans le but de créer une histoire mimée, un auto-portrait (que l'enfant expliquera après) ou une histoire écrite ou orale. Les enseignants peuvent aider ces activités en posant des questions et en suggérant différents média et ressources pour leur exploration imaginative.

Les brainstorming avec les enfants surdoués sur quels types de projets ils pourraient faire peuvent aussi engendrer des idées auxquelles l'enseignant n'aurait pu penser de lui-même. L'objet du brainstorming est d'apprendre aux enfants de tout âge à penser aux différents façon d'utiliser les informations dont ils disposent. Qu'aimeraient-ils faire avec ? Que pourraient-ils faire d'autres ? Comment aimeraient-ils exprimer ce qu'ils savent ? Les activités peuvent aller (selon l'âge et les capacités des enfants) de la création de cartes jusqu'aux études naturalistes de la vie des animaux, à la création dramatique, aux mouvements créatifs, projets artistiques et expériences scientifiques. C'est ici que la compréhension des forces particulières de chaque enfant par les enseignants sont nécessaires pour fournir des activités d'apprentissage appropriées. Une maternelle commençant juste à explorer les nombres peut sembler stupide à un surdoué artistique sachant déjà compter jusqu'à 50 et reconnaissant les nombres visuellement. Un enseignant qui comprend le talent de cet enfant pourrait l'encourager à entreprendre un projet sur le thème des nombres (par exemple, dessiner des animaux ou des objets en de multiples exemplaires, ensuite les compter, dessiner de nouveaux chiffres, explorer les relations entre les nombres à travers l'art, etc.). Cette intégration de plusieurs sujets rend possible l'apprentissage dans de multiples directions et permet aux jeunes enfants de développer leurs talents dans des domaines différents.

Evaluer et documenter le développement

Comme l'identification, l'évaluation devrait être permanente. Les professeurs peuvent utiliser les tests, les évaluations de groupe, les observations, les discussions informelles, les rencontres avec les parents, et les portfolios pour estimer l'avancement des enfants. Quoiqu'il en soit, elles ne sont significatives que si elles sont répétées régulièrement et à travers des activités et projets variés. Par cela, les enseignants obtiennent une compréhension plus complète des talents de leurs élèves et peuvent inventer de nouvelles opportunités de développement.

Conclusion

Identifier précocement et intervenir sont essentiels pour la croissance et le développement des jeunes enfants surdoués. Grâce à leurs stratégies pratiques d'apprentissages et aux ressources créatives, les enseignants sont dans une position unique pour développer leurs talents dans un environnement stimulant de découverte et de pensée originale. La sensibilité aux besoins spécifiques des jeunes surdoués peut avoir un impact significatif sur leur futur développement et leur bonheur.

Ressources

Clark, B. (1992). Growing Up Gifted: Developing the Potential of Children at Home and at School, 4th ed. New York: Maxwell Macmillan International.

Kingore, B. (1993). Portfolios: Enriching and Assessing All Students, Identifying the Gifted, Grades K-6. DesMoines, IA: Leadership Publishers.

Smutny, J. F. (Ed.) (1998). The Young Gifted Child: Potential and Promise, An Anthology. Cresskill, NJ: Hampton Press.

Smutny, J. F., Walker, S. Y., and Meckstroth, E. A. (1997). Teaching Young Gifted Children in the Regular Classroom: Identifying, Nurturing, and Challenging Ages 4-9. Minneapolis, MN: Free Spirit Publishing Inc.

Winebrenner, S. (1992). Teaching Gifted Kids in the Regular Classroom. Minneapolis, MN: Free Spirit Publishing Inc.

Auteur

Joan Franklin Smutny is Director, The Center for Gifted, National-Louis University, Evanston IL , coauthor of Teaching Young Gifted Children in the Regular Classroom, and editor of The Young Gifted Child: Potential and Promise, An Anthology.

Copyright

ERIC Digests are in the public domain and may be freely reproduced and disseminated, but please acknowledge your source. This publication was prepared with funding from the U.S. Department of Education, Office of Educational Research and Improvement (OERI), under Contract No. ED-99-CO-0026. The opinions expressed in this report do not necessarily reflect the positions or policies of OERI or the Department of Education.